Florange Patrimoine et Culture - Moselle - 57
Association d'histoire locale
Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Pour vous divertir, visitez notre rubrique Aire de jeux - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de cartes postales anciennes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Photos du passé - Florange d'hier - Découvrez notre collection de photos de classes - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Le livre d'Henri DEMONT - "Le temps des illusions - Témoignage 1942 1945" est disponible - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... - Découvrez nos chroniques... -
Accueil - Commémorations - 1914-1918 Centenaire
Florange Patrimoine et Culture

Les causes de la Première Guerre Mondiale...

Par Philippe TARILLON

Publié le vendredi 8 août 2014 - Cet article a reçu 244 visites depuis sa mise en ligne. -

Les causes de la Première Guerre Mondiale restent un sujet de débats.

Illustrations : "Belles images d’Histoire" pour le Cours Elémentaire
Editions ROSSIGNOL - MONTMORILLON (Vienne) - 1960

Le bruit des bottes, les tensions balkaniques, ce n’était pas la première fois. Il y a naturellement les causes immédiates, les conséquences de l’attentat de Sarajevo et le choc des nationalismes. Ce n’était pourtant pas la 1ère crise balkanique, après celle de 1908 (annexion de la Bosnie-Herzégovine) et les tensions liées à la décomposition de l’Empire Ottoman (Guerres balkaniques de 1912-1913). La volonté d’en découdre de la part de l’Autriche-Hongrie, pour régler " une fois pour toutes " la question serbe, et le jeu des alliances ont fait le reste. Les autres puissances sont également responsables : l’Allemagne n’a rien fait (bien au contraire) pour retenir Vienne, la France n’a rien fait pour modérer la Russie, solidaire de Belgrade, et l’Angleterre, qui a tenté une médiation, a été floue sur ses intentions en cas de conflit européen. Sa fermeté aurait peut-être amené Berlin à réfléchir.

Il y avait des volontés de guerre " préventive " de la part de l’Autriche-Hongrie, mais aussi de l’Allemagne, qui craint la montée en puissance de la Russie, de son armée, de son économie (avec l’aide des Français, les Russes ont pensé les plaies de la défaite contre le Japon en 1905 et modernisent leur réseau ferroviaire pour accélérer la mobilisation de leurs troupes vers l’Ouest) Quant au tsar, dont le régime autocratique est menacé, il recherche un succès extérieur pour consolider son régime.

L’Europe de 1914 est encore en partie issue du Congrès de Vienne. De nombreuses questions nationales ne sont pas réglées : Pologne, partagée entre 3 empires, revendications des peuples slaves au sein de la Double Monarchie, rivalités balkaniques sur les décombres de l’Empire Ottoman, irrédentisme italien...

Bismarck avait rendu en outre impossible toute réconciliation franco-allemande, par l’annexion de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine au Traité de Francfort. Il faut toutefois signaler que l’influence protestataire en Alsace-Moselle avait diminué au profit de l’autonomisme, les allemands hésitant entre davantage d’autonomie du Reichlsland (statut de 1911) et une certaine brutalité (incidents de Saverne en 1913)

Bismarck, au pouvoir jusque 1890, avait mis en place un " système " qui laissait la France, isolée en Europe, réaliser son expansion coloniale, pour qu’elle oublie l’idée de revanche, pour l’opposer à l’Angleterre notamment (exemple, tension sur l’Egypte en 1882 ou de Fachoda en 1898) ou encore à l’Italie (à propos de la Tunisie). Il avait mis en place l’Alliance des 3 empereurs en 1881, avec l’Autriche-Hongrie et la Russie et créé la Triple-Alliance avec Vienne et Rome en 1882. L’Angleterre victorienne ne se mêlait pas de cet équilibre européen (politique du " splendide isolement ").Il y avait certes des tensions avec une France isolée, au moment du boulangisme (Affaire Schnaebele en 1887), mais la France isolée, ne pouvait que, au sujet de la ligne bleue des Vosges, selon le mot attribué à Jules Ferry ou à Gambetta, " y penser toujours, n’en parler jamais".

Tout change avec l’arrivée au pouvoir de Guillaume II dont la politique repose sur deux principes : pangermanisme (alliance privilégiée avec Vienne) et " Weltpolitik ", avec notamment une grande influence en Orient, le sultan devenant l’allié du Kaïser. Cela va le conduire à rompre avec la politique de Bismarck et l’alliance russe, rupture inévitable au vu des rivalités entre Vienne et Saint-Pétersbourg dans les Balkans. Le tsar, contraint et forcé, se rapproche de la France républicaine. L’alliance franco-russe, réalisée à partir de 1891 et à partir de traités au contenu partiellement secret, rompt l’isolement de la France, mais va conduire celle-ci à être mêlée dans des rivalités balkaniques qui ne la concernent pas directement. C’est l’engrenage de Sarajevo qui entraîne la guerre en 1914, pas la volonté de récupérer les provinces perdues.

La puissance économique et industrielle de l’Allemagne menace la suprématie britannique. En 1914, sur de nombreux points, l’Allemagne a dépassé le Royaume-Uni. C’est ce que Lénine a appelé " l’impérialisme", le qualifiant de " stade suprême du capitalisme ". Le Kaïser aggrave l’inquiétude britannique en se lançant tardivement dans l’aventure coloniale, où l’Allemagne, qui réclame sa part, n’obtient que des miettes. Cela crée en outre de nouvelles tensions avec la France au sujet du Maroc, avec les crises de Tanger en 1905 et d’Agadir en 1911. Il se lance aussi dans la course aux armements et, ce qui est plus grave pour l’Angleterre qui se sent directement menacée, dans la construction d’une puissante flotte de guerre. Guillaume II l’affirme : " l’avenir de l’Allemagne est sur l’eau".

En 1871, Bismarck avait tracé la frontière du traité de Francfort en fonction des richesses connues à ce moment là , et notamment des usines sidérurgiques et des mines. Le procédé Thomas-Gilchrist, à partir de 1879, va permettre d’exploiter la minette de Lorraine et de développer le bassin de Briey-Longwy. Ce n’est donc pas un hasard si l’annexion du nord e la Meurthe et Moselle figurera dans les buts de guerre exposés, dès 1914, par le chancelier allemand Bethmann-Hollweg.

Quand on parle des rivalités économiques et financières, il ne faut pas oublier qu’une part considérable de l’épargne française, très élevée dans un pays de rentiers, s’investit à l’étranger, chez l’allié russe, mais aussi chez des " clients " de l’Allemagne, comme la Turquie.

Les rivalités économiques, sans être absentes des causes de la guerre par les tensions créées, n’en sont pas cependant la raison première. Dans une économie qui est encore très peu mondialisée, où le protectionnisme (sauf en Angleterre) est la règle, les milieux économiques et financiers ne sont généralement pas bellicistes, même si on en trouve, par exemple au sein de la Ligue Pangermanique. A contrario, on peut citer l’exemple des de Wendel, qui avaient leurs intérêts de part et d’autre de la frontière et leur influence politique , les uns (ceux de Joeuf) à la chambre des députés, les autres (ceux de Hayange) au Reichstag. Ce qui sera d’ailleurs source de polémique après la guerre d’ailleurs.
L’Angleterre ne parvenant pas à un accord naval avec l’Allemagne, choisit de régler ses contentieux coloniaux avec la France et de se rapprocher de Paris. C’est la politique de l’Entente Cordiale, en 1904. L’Angleterre réglant aussi ses rivalités avec la Russie en Asie Centrale, se forme alors la triple-entente face à la triple-alliance (même si l’Italie en est le maillon faible, du fait de la question des terres irrédentes italiennes, possession de la Double Monarchie).

Le début du XXème siècle est celui de la montée des périls :

-  La course aux armements : loi des 3 ans en France en 1913, montée en puissance des flottes de guerre allemandes et britanniques, modernisation de l’armée russe après la débâcle de 1905. L’Etat-major a un poids politique très fort dans tous les pays, et pas seulement dans ceux habituellement qualifiés de " militaristes. Les militaires font pression sur les gouvernements, par exemple dans la rédaction de l’ultimatum volontairement inacceptable adressé par Vienne à Belgrade ou dans les décisions de mobilisation. Dans les derniers jours de la crise, ils ont clairement la main sur les civils.

-  Les stratégies militaires sont délibérément offensives, avec le plan Schlieffen (1905) qui implique la violation de la neutralité belge, le plan XVII en France (offensive en Lorraine), la concentration des troupes russes pour une mobilisation plus rapide en cas de conflit grâce à des nouvelles voies ferrées

-  Les tensions coloniales ont réveillé la rivalité franco-allemande, avec les crises marocaines de 1905 et 1911, mais un compromis est trouvé en 1911

-  La poudrière balkanique, relativement endormie depuis 1878, se réveille. Les rivalités balkaniques, opposent, au-delà des acteurs locaux, la Russie, qui soutient la Serbie et ses alliés, à l’Autriche et la Turquie, lieutenants de Berlin.. En 1908, comme en 1912-1913, la France et l’Allemagne poussent Vienne et Saint-Pétersbourg à la modération. Ce ne sera pas le cas en 1914.

1914 est l’aboutissement de toutes ces tensions et rivalités, un enchainement qui est devenu incontrôlable parce que les gouvernants l’ont voulu, ou ont laissé faire.

L es contrepoids, auxquels croyait Jean Jaurès, à savoir l’Internationale Ouvrière et la menace de grève générale, n’ont pas fonctionné. Il faut reconnaitre que le poids des partis de la seconde Internationale n’était pas le même dans tous les pays d’Europe. La Russie, avec un mouvement socialiste faible et divisé, n’est pas une démocratie en 1914, malgré un parlement embryonnaire, la Douma. La puissante social-démocratie allemande se méfie de l’autocratie tsariste, comme en France, de nombreux socialistes craignent le militarisme prussien. Enfin, malgré les tentatives de Jaurès, avec la motion Vaillant sur la grève générale, soutenue par Rosa Luxemburg et le travailliste Keir Hardie, les textes des congrès socialistes sont toujours restés ambigus sur les moyens de s’opposer à la guerre. D’où l’impuissance au moment ultime et le ralliement de la quasi-totalité des dirigeants à la phase initiale de l’union sacrée, par le vote des crédits de guerre (y compris par le futur spartakiste Karl Liebknecht en Allemagne) et, dans certains cas la participation à des gouvernements d’union nationale.

Philippe TARILLON


Retour en haut de page Retour en haut de page
Mentions légales Plan du site Rédacteur, pour Se connecter
C'est quoi SPIP ? SPIP 3.1.6 [23598] - Squelette de base SPIP-Epona, sous licence : GPL, modifié pour FPC par : GF - Version PHP courante : 5.6.31
Association Florange Patrimoine et Culture au Centre Social - 41, rue de l'Argonne - 57190 FLORANGE